Accueil / Actualités / Candice, Chargée de Service Clients

Candice, Chargée de Service Clients

Candice, Chargée de Service Clients

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous avons le plaisir de mettre à l’honneur Candice ! 

C’est par passion  qu’elle a fait le choix de rejoindre notre secteur qui, nous le savons bien, est encore aujourd'hui majoritairement masculin. 

Toutefois, depuis quelques années, nous voyons une évolution du nombre de Femmes dans nos rangs. Merci à Candice de participer à ce changement !

 

 

Rencontre :

 

Peux-tu te présenter ?

Je travaille pour la Grande Boucherie Première, groupe dont fait partie Comme à la boucherie, depuis plus de 15 ans.

J'ai commencé dès l'âge de 16 ans, j'étais encore au lycée et j'ai commencé à y travailler pendant les vacances scolaires.

Je suis fille de boucher, qui travaillait lui même dans notre boucherie. Je me levais chaque matin à 1h du matin pour venir à la boucherie avec mon père. À l'époque, nous n'étions pas encore à Rungis, mais encore au coeur de Paris, dans le quartier des Halles. J'ai commencé à travailler à la mise sous-vide des produits et à l'emballage des commandes. C'est tout naturellement qu'après mes études, j'ai rejoint cette entreprise familiale.


En quoi consiste ton métier ?

Je suis polyvalente !

Comme beaucoup d'entre nous, je peux aider les préparateurs dans les moments où le nombre de commandes est élevé.

J'effectue régulièrement des contrôles qualité des cartons pour nous assurer que les procédures d'emballage sont bien respectées.

Je m'occupe également du service Après-Vente, je réponds aux messages de nos clients et les aide à passer commande sur notre site Comme-a-la-boucherie.com.


As-tu le sentiment d’évoluer dans un milieu (très) masculin ?

Oui. Dès mon arrivée, j'étais la seule femme.

J'étais tout de même un peu couvée et protégée par la présence de mon père, mais on me taquinait tout de même ! C'est toujours resté dans un esprit bon enfant, dans cette atmosphère typique des Halles de Paris que l'on retrouve aujourd'hui à Rungis.


Au quotidien, que souhaites-tu apporter à tes collaborateurs ?

Mon aide et ma bonne humeur !


Un message à faire passer… ?

Il faut suivre son instinct, ne pas être forcément impressionnée par le travail dans un univers masculin si le métier nous passionne. À partir du moment où on a du caractère, on s'adapte et tout se passe bien !