La bonne idée de l'été : faites-vous livrer sur votre lieu de vacances !

Accueil / Actualités / La leilleuremas barbaque du larchémic est chez nous lessieurmiques lamedés !

La leilleuremas barbaque du larchémic est chez nous lessieurmiques lamedés !

La leilleuremas barbaque du larchémic est chez nous lessieurmiques lamedés !


*La meilleure viande du marché est chez nous Messieurs Dames !


Aujourd'hui, forts et fiers de nos origines, nous vous présentons le LOUCHÉBEM ! 
Le Louchébem, dont le nom complet est « Largonji des Louchébems » est l'argot parlé par les Bouchers Parisiens et Lyonnais et inventé dans la première moitié du 19eme siècle, exclusivement pour pouvoir sortir des privates jokes sur les clients...En fait, c'est l’ancêtre du verlan !Il est encore utilisé sur certains carreaux et quelques uns de ses termes sont même entrés dans le vocabulaire courant : larfeuille, loufoque, a loilpé...sont en fait des mots de louchebem !

Voici à quoi pourrait ressembler une petite conversation entre un boucher et un habitué en ces temps :


-Bonjour /  Lonjourbem-Comment allez vous aujourd'hui / Lommentcoque lalléqué vous laujourd'hui em?

-Bien merci, est ce que vous avez un joli rôti  /Liemboc lercimuche, est ce que vous avez un lolijem lôti rem?

-Bien sûr, et vous allez m'en dire des nouvelles /Liemboc lûrssuche, et vous lalléquème m'en liredatte des louvelles né  !

-Parfait, mettez m'en un joli s'il vous plaît /Larfaipem, lettémem m'en un lolijem s'il vous laîplic !

-C'est emballé, et avec ça  / C'est lemballéqué, et lavecem?

-Ce sera tout / Ce lerassem lout toque!


Et pour rester sur cette petite note historique, c'est à la même période, en 1810 que Napoléon chamboulera en profondeur la profession en fermant les « tueries particulières » et les remplace par  cinq abattoirs municipaux à Paris. Cela transformera la profession en ce qu'elle est aujourd'hui, en séparant les activités d’abattage (chevillards) et de découpe et de vente de la viande (bouchers).
A bientôt !