Livraison garantie pour Noël : commandez jusqu'au 20/12/2018

Accueil / Actualités / La viande maturée

La viande maturée

La viande maturée

 

  • LA MATURATION POURQUOI FAIRE ?

Une viande trop fraîche peut s'avérer ferme ! Immédiatement après l'abattage, tous les tissus des muscles sont rigides. Il est d'ailleurs obligatoire de laisser reposer la viande en chambre froide durant quelques jours. Petit à petit, la libération naturelle d'enzymes va permettre aux viandes d'être attendries et d'acquérir leur saveur. En général, en boucherie traditionnelle, les viandes ont une durée de maturation minimale d'au moins 10 à 15 jours.

  • LA MATURATION LONGUE, COMMENT CA MARCHE ?

Certaines pièces peuvent être maturées bien plus longuement, jusqu'à plusieurs semaines, pour optimiser leur saveur. Il s'agit principalement des pièces sur os et recouvertes de gras, comme le train de côte et le faux-filet. Cet 'affinage' de la viande est réalisé dans des conditions précises de température et d'hygrométrie, durant au moins trois semaines. À l'issue de la période de maturation, la viande aura perdu beaucoup d'humidité et donc une grande partie de son poids. Les parties les plus rassises, reconnaissables à leur couleur très sombre devront être enlevées par le boucher. La préparation d'une viande maturée nécessitera donc un travail de parage bien plus important que pour une viande traditionnelle. Le prix sera donc naturellement plus élevé, mais pour une tendreté et une saveur bien entendu incomparables.

  • VIANDE MATUREE, QUELLE CUISSON ?

 La cuisson en deux temps : d’abord, saisir la viande, lustrée avec un peu d’huile d’olive, dans un sautoir pour la caraméliser. Cette croûte piégera le jus pendant la seconde cuisson, au four, pour un résultat saignant et chaud à cœur.
Ne pas oublier de laisser reposer la viande une dizaine de minutes, sortie du four et recouverte d'un papier aluminium avant de la déguster. C’est ainsi que l’on appréciera une côte de bœuf maturée dans toute sa quintessence.