Accueil / Actualités / Cuisson : laquelle choisir / comment la réussir ?

Cuisson : laquelle choisir / comment la réussir ?

Cuisson : laquelle choisir / comment la réussir ?

Et pour la cuisson…?

Reprenons du début… 
A en croire le dictionnaire, la cuisson est « une action, manière de cuire un aliment »

On pourra alors utiliser différentes techniques pour cuire notre pièce de viande : poêler, griller, rôtir, braiser ou bien encore bouillir. 

Partant de ce principe, nous pouvons réaliser différents niveaux de cuisson. Le choix se fait selon la viande à cuisiner mais aussi (et surtout) selon le goût de chacun

On estime toutefois que le bœuf se dégustera bleu, saignant, à point ou bien cuit, alors que l’agneau, le mouton, la volaille et le porc s’apprécieront rosés ou bien cuits. 

  • Bleu : la chair reste rouge à cœur et molle, ne présente pas de résistance, elle s’enfonce et remonte très lentement.
  • Saignant : la cuisson est un peu plus prolongée que pour la précédente, la chair est un peu plus raide, elle ne présente pas de résistance mais remonte rapidement pour recréer une surface plane.
  • A point : la chair de la viande est ferme et ne s’enfonce quasiment pas.
  • Bien cuit : la chair ainsi que le cœur de la viande sont fermes.

 

Nos conseils pour une cuisson idéale de votre entrecôte de bœuf 

 

  • Sortez l’entrecôte au moins 20 minutes avant de la cuire. Elle sera plus tendre.
  • Chauffez votre poêle à vide et ne graissez que lorsqu’elle est à température.
  • Avant de commencer la cuisson, assaisonnez à votre convenance chaque côté de votre viande.
  • Ne retournez pas votre entrecôte tout de suite : laissez le temps à la croûte de se former et de détacher naturellement le morceau de viande de la surface de la poêle. Dans l’idéal, ne piquez pas la viande et utilisez plutôt des pinces à viande ou toutes simplement deux cuillères à soupe.
  • Une fois la viande retournée, attendez de nouveau que la croûte se détache naturellement puis finissez la cuisson à votre convenance. Baisser simplement alors le feu pour obtenir la cuisson désirée. 

 

Astuces pour une entrecôte tendre :

Ne couvrez jamais la viande, elle risquerait de perdre son jus et de durcir.

Afin d’avoir un morceau bien juteux, laissez reposer la viande sur une assiette tiède ou la planche à découper, recouverte d’un papier aluminium et d’un torchon pour la maintenir au chaud pendant une petite dizaine de minutes après la cuisson.